Sur les traces des Chartreux

Juillet 2020

Balade autour du Monastère de la Grande Chartreuse

Aujourd’hui, je vous emmène en Chartreuse, aux portes de la vallée du Grésivaudan.
Une balade dans le « désert des chartreux », dans le silence du Monastère de la Grande Chartreuse.

La balade en images, une vidéo sur Youtube, c'est ici

Autour du Monastère de la Grande Chartreuse

Cette boucle part du parking de la Correrie.

La correrie de la Grande Chartreuse fut autrefois dédiée à l’habitat et aux ateliers des frères convers, les religieux chargés des affaires séculières du monastère.
C’est aujourd’hui le musée de la Grande Chartreuse.

La Correrie, musée du Monastère de la Grande Chartreuse -

Nous prenons le chemin en contrebas du bâtiment et nous dirigeons vers le Monastère de la Grande Chartreuse. Ce havre de paix est accessible uniquement par ce chemin, après une demi-heure de marche

Le Monastère de la Grande Chartreuse


Au printemps 1084, Maître Bruno consulte l’évêque de Grenoble : il veut fonder un ermitage dans une vallée reculée. L’évêque lui suggère de s'installer dans la solitude sauvage du vallon de chartreuse. L’endroit prendra le nom de « désert de Chartreuse », en raison de son isolement.
 

Cette vallée est fermée au nord par le col de la Ruchère et dominée par le Grand Som qui culmine à 1000 mètres.

Le premier monastère fut érigé à Notre Dame de Casalibus. Il est emporté par une avalanche en 1132 (il s’agit plutôt d’un éboulement de pierres qui a poussé sur l’édifice une énorme quantité de neige). Toutes les cellules des religieux furent ensevelies, sauf une qui abritait six moines et un novice.

Un deuxième monastère fut construit un peu plus bas. Ce sera la maison mère de l’ordre des chartreux, l’ordre cartusien.

Le Monastère de la Grande Chartreuse

Ne nous attardons pas trop, ce lieu est une zone de prière, les moines ont fait vœux de silence, merci de ne pas les déranger.

Juste après la scierie, nous prenons la direction du Col de la Ruchère et du Habert du Billon. Nous marchons jusqu’au panneau « Le Réservoir » (alt 1090) et prenons à gauche le sentier pour le Col de la Ruchère et le Habert du Billon. 

En route pour le col de la Ruchère

Comptons encore 1h30 de marche à travers bois et alpages.

Et nous débouchons soudain sur la prairie du habert du Billon.

Quelle émotion lorsqu’on approche de ce batiment.

Le habert du Billon
Le habert du Billon, en Chartreuse

Pour ma part, je suis subjuguée par ce lieu : tout y est en harmonie, une mosaïque de couleurs confondant le gris-bleu des falaises qui nous dominent, au vert sombre des forêts. Au printemps, les paturages sont couverts des fleurs jaunes des gentianes.

Nous quittons à regret ce havre de paix et nous dirigeons vers le col de la Ruchère, nous traversons la « prairie de la folie ». 

Le habert du Billon, en Chartreuse

Au col de la Ruchère, une pause s’impose, la route est encore longue.

Pour le retour, nous prenons le chemin dans les paturages qui nous conduira jusqu’au panneau « La Boudoire ».

Autour du Monastère de la Grande Chartreuse

Après La Boudoire, le sentier continue encore pendant un bonne quinzaine de minutes, c'est tout droit.

Mais soyons attentifs, une belle surprise nous attend sur la droite du parcours.

 

Majestueux, le monastère de la Grande Chartreuse se dévoile en contre-bas, tel une maquette dessinée par un architecte de génie. C’est à couper le souffle, nous pouvons voir en détail l’architecture de cet édifice hors du commun.

Monastère de la Grande Chartreuse
Le Monastère de la Grande Chartreuse
Monastère de la Grande Chartreuse

Allez, il faut y aller, nous pourrons encore en admirer la délicatesse sur une plateforme un peu plus loin. Ici, on devine les jardins à la française et ces petites cellules bien alignées.

 

La balade se termine bientôt, nous allons rejoindre la Correrie.

Je vous conseille vivement  de visiter le Musée de la Grande Chartreuse pour en apprendre un peu plus sur l’ordre cartusien. Pourquoi des hommes ont choisi de se couper du monde pour s'installer au pied du Grand Som.

Belle balade, bonne visite

Christine d'Aix

carte itinéraire.JPG

Une pause

goumande

Comment y aller

Depuis Chambéry, suivre la D1006, en direction de Saint Christophe/Les Echelles.

Un peu avant Les Echelles, prendre la D520 en direction de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Le Monastère, et son musée "La Correrie", se trouvent à environ 6 km de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Infos pratiques

Cette balade se fait de mai à septembre, ou bien en raquettes. Vérifiez l'enneigement avant de vous engager sur les sentiers.
Le Musée de la Grande Chartreuse est ouvert d'avril à septembre, consultez leur site internet pour plus de détails
Durée de la balade, environ cinq heures avec des pauses pour admirer ces somptueux paysage.