Les prémices du cinéma à Aix-les-Bains

Juin 1895. Lyon accueille le Congrès des Sociétés Françaises de Photographie. Les frères Lumière filment le débarquement des congressistes à Neuville-sur-Saône et de projeter le film le lendemain, 10 juin. D'autres films sont présentés, dont "La sortie des usines Lumière".

Le 1er février  1896, le Cinématographe arrive à Chambéry, puis à Aix-les-Bains.

Le 29 juin 1896, Numa Blanc, photographe saisonnier à Aix-les-Bains, lance une première séance du Cinématographe Lumière, au Grand Cercle d'Aix-les-Bains. Soirée mémorable relatée dans le journal local "l'Avenir d'Aix-les-Bains" du 30 juin 1896

Puis Numa Blanc demande l'autorisation d'ouvrir la première salle entièrement consacrée au cinéma. Elle se situe près de la Villa des Fleurs, avenue de la Gare. Il s'agit d'un chalet provisoire qui sera rasé lors de la construction de l'hôtel Cosmopolitain. Cette salle sera exploitée jusqu'au 30 septembre 1896. 
 

Mais l'incendie du Bazar de la Charité en mai 1897, met fin à l'ascension fulgurante du Cinématographe. L'incendie est du à la combustion des vapeurs de l'éther utilisé pour alimenter la lampe d'un projecteur de cinéma. 


Le public se désintéresse aussi du Cinématographe car il ne propose rien d'autre que des séances de photographies animées qui ne duraient que quelques minutes.

Tout reprend vers 1907. De nouvelles projections sont programmées au Grand Cercle pendant la saison de juillet à septembre. C'est un tout nouveau concept, initié par la Maison Pathé qui a filmé les activités locales telles que "La Bataille de Fleurs à Aix-les-Bains" ou sur les sports d'hiver au Revard.

D'autres établissement se lancent dans l'aventure: le "Casino des Cyclamens" ouvre ses portes en en 1913 (devenu 'Royal Cinéma' il sera démoli en 1953).

Les projections sont partiellement arrêtées pendant la guerre.

Janvier 1920, on fait agrandir l'hôtel Cosmopolitain et on y installe une salle de cinéma, le "Cinéma Palace" (ou le "Palace"). C'est un cinéma-bar-brasserie. 
Cette nouvelle salle se situe à l'emplacement même du "chalet provisoire" de Numa Blanc.

 

hotel cosmopolitain Aix-les-Bains

Vers 1930, le cinéma est devenu "parlant".Une nouvelle salle est ouverte en 1931, le cinéma "le Savoy", rue de Genève, à l'angle de la rue de la Dent du Chat.

Une pause

goumande

Se promener à

Aix-les-Bains

©2019 par masavoiepleinlesyeux. Créé avec Wix.com